Vous êtes ici : Le 15ème siècle > Histoire > Système monétaire   << Retour  

Extraits de "La monnaie à Liège au XVe siècle" par Jean-François Demoulin - 2010
 
   
Gagner sa solde et avoir l'opportunité de la dépenser est un atout majeur dans la reconstitution d'une époque et d'un lieu.

L
ors de ses représentations, la Verte Tente met en place un système de rémunération factice des soldats et aides de camp. Cela nous permet d'encore mieux comprendre le quotidien de nos ancêtres.


Les bases :
- Frapper sa monnaie est un privilège des seigneurs. Il existe donc une multitude de pièces en circulation.

- Le système duodécimal (12) est en vigueur :
1 livre de Liège
= 20 patards
= 240 deniers

- La pièce de monnaie a une valeur métallique réelle : l'or, l'argent, le cuivre.

Armés de ces trois principes de base, nous poursuivons avec les sujets suivants :

- Les monnaies
- La comptabilité
- La fabrication
- La mise en circulation
 
 
 

La Montre - A la fin de la journée d'entraînement, les milicens liégeois font la file devant le capitaine pour recevoir leur solde (Lagland 2012).
Nos représentations sont basées sur le jeu de rôle, le fair-play, l'amusement et la camaraderie. La Montre est un moment fort agréable qui rassemble tout le monde : hommes, femmes, enfants, guerriers, officiers et aides de camp. A tour de rôle, chacun passe devant le capitaine qui écoute les plaintes et s'inquiète du confort de la troupe. La solde de base perçue est invariable. Les récompenses et punitions sont laissésà l'appréciation du capitaine.

Le métier et la solde
Lors de ses campements, la Verte Tente utilise le denier de Louis XI pour payer la troupe au prorata de base suivant :

- Aide de camp 1
- Sapeur 3
- Hastier 4
- Archer 6
- Artilleur 6
- Connétable double solde
- Officier 12
 
Récompenses & punitions
La solde peut être augmentée ou diminuée en fonction de l'attitude et de l'équipement. Qui se distingue au combat par sa vaillance sera récompensé par quelques deniers de plus. A l'inverse, un équipement mal entretenu ou un refus de répondre aux ordres seront sanctionnés.