Go to footer

Ordonnance

Les infos utiles pour bien démarrer à la VT.

Ordonnance

Messagepar Jef » 07 Août 2012, 21:57

Les Compagnons de la Verte Tente

Ordonnance

1. Les Compagnons de la Verte Tente
Les « Compagnons de la Verte Tente » est un groupe de reconstitution historique dont les membres acceptent de travailler ensemble pour recréer de la façon la plus fidèle possible le costume, l'équipement, la vie quotidienne et la formation militaire des milices liégeoises pendant les années 1465-1470.
Nous ne sommes ni mercenaires, ni seigneurs et notre organisation repose sur celle de la milice défendant la cité de Liège en cas d’attaque.
Nous sommes donc et avant tout des artisans libres (hommes et femmes) repris dans un des 32 « mestis » liégeois, capables de prendre les armes pour défendre la cité. Lors des entraînements obligatoires, nous sommes payés modérément par le représentant du mambour (le chef élu de la cité). Par ailleurs, notre équipement est entièrement personnel et les objets communs se limitent à une intendance, une demi-couleuvrine et quelques tentes. Nous ne sommes ni des riches ni des pauvres.
Par ces précisions, notre reconstitution se simplifie et il nous est dès lors possible de peindre un tableau correct de la vie de nos ancêtres. Ne rien avoir de moderne dans notre camp et dans notre équipement nous permet de ne pas nous inquiéter de devoir cacher ou d'expliquer la présence d’objets parasites.

Situation historique
1465 marque la déclaration de guerre avec Charles le Téméraire, alors lieutenant général de la Bourgogne. Nous sommes alliés secrètement avec le roi de France Louis XI.
Cet état de guerre générera en 1466 le mouvement rebelle « Les Compagnons de la Verte Tente ». Ainsi, notre campement de miliciens à, dans ses rangs, certains de ces rebelles appelés aussi « couleuvriniers » du nom de leur arme favorite.
Par ailleurs, les élus de la cité ont bannis le prince évêque bourguignon Louis de Bourbon, mignon de Philippe le Bon et cousin de Charles. En lieu et place, Marc de Bade, un puissant seigneur du Saint Empire a été élu par la cité et reconnu par le pape d’Avignon comme prince évêque. Le pape de Rome, Pie II qui soutient la cause Bourguignonne, a jeté l’interdit sur Liège.
En 1468, Louis XI nous trahira et Charles, devenu entre temps duc de Bourgogne, mettra le feu à la ville et détruira ses remparts. Ce ne sera qu’à sa mort, en 1477, que Liège retrouvera ses privilèges et ses libertés.

2. Les Officiers
Littéralement, sont officiers ceux et celles qui ont des offices à tenir et en sont le responsables. Ils sont responsables de l'entretien d'une atmosphère harmonieuse. Ils seront un exemple par l'exactitude de leur costume, leur équipement et par leur conduite. Ils doivent connaître parfaitement les objectifs, l'organisation et les exercices de la compagnie. Ils mettront les intérêts de la compagnie avant n'importe quelle autre contribution dans la reconstitution, et enfin, ils travaillent pour l'amélioration de la compagnie.
La durée d’un mandat d’officier est variable mais doit au minimum couvrir une activité. Le capitaine, le prévôt et le quartier maître sont les trois officiers principaux ayant une fonction pratique. D’autres postes peuvent être crées si il y a besoin.

3. Le Capitaine
Il commande la compagnie dans ses activités du 15ème siècle. Parallèlement, il travaille avec le prévôt sur l'organisation, les contacts avec les autorités locales et, le cas échéant, avec d'autres groupes. Tous les détails de l’organisation doivent passer par l'intermédiaire du capitaine et il est aux commandes pendant un événement (c'est nécessaire pour éviter de contredire des ordres et/ou des arrangements). Il peut à tout moment déléguer une partie de cette responsabilité à d'autres officiers.

4. Le Petit Capitaine (ou Lieutenant)
Il peut, au besoin, temporairement assumer les fonctions du capitaine. Ce rôle ne sera tenu que lorsque la troupe excède la centaine de membres, comme lors de notre Rassemblement annuel.

5. Le Prévôt
Il est responsable du fonctionnement du camp et inspectera les cuisines et les tentes. Il prendra les mesures nécessaires pour assurer l'ordre et la discipline à l'intérieur et en dehors du camp. Il gardera une liste des noms de tous les membres à un événement, présidera au Bref et organisera les troupes lors de la Montre. Il s'occupera du bien-être général de tous.

6. Le Quartier Maître
Une personne expérimentée sera nommée Q.M. à chaque événement et sera seulement responsable de la planification des achats de la nourriture et des boissons, et de créer les menus avec le(s) cuisinier(s).

7. Le Connétable (Chef d'escouade, dizenier)
Le doit tenir à jour une liste des noms et ainsi savoir à tout moment où chacun se trouve. Il reçoit ses ordres du capitaine ou du prévôt. Il se porte garant du confort, du moral et de la discipline de son escouade. Ainsi, il veille à ce que ses soldats soient propres et leurs armes et protections entretenues et polies. Il s'occupe des petites plaintes et ne fera rapport à son officier qu'en cas de problème conséquent. Il s'assurera que chacun produit sa partie équitable de travail et est à l'heure pour le Bref. Lors de celui-ci, il surveillera son escouade et rapportera toutes les absences au prévôt, ainsi que ceux en service ou/et en repos.

8. Les Vingtainiers
Parfois, certains connétables peuvent être nommés vingtainiers et commander deux dizaines ou plus ou la compagnie entière aux entraînements ou à quelque autre activité spéciale comme notre rassemblement.

9. La compagnie
Lors d'un événement, tous les hommes, les femmes et les enfants de la compagnie doivent obéir aux ordres des officiers sans argumenter ou rouspéter (qui à des plaintes ou des problèmes le rapporte à son connétable). Nous sommes tous affiliés à une corporation de métiers de Liège. Nous avons donc, éventuellement, un artisanat à montrer, aussi humble soit-il. En terme de sécurité et pour être convaincant, tout le monde doit participer aux entraînements de la milice et doit à tout moment savoir manier ou l’arme d’hast, ou l’épée ou être servant de canon. Nous sommes divisés en groupes selon les besoins du camp et des fonctions militaires. Par exemple : hastiers, couleuvriniers, archers, etc. Tous les membres donnent le meilleur d'eux-même pour soutenir la compagnie et pour assister aux événements de celle-ci.

10. Appels et rôles
La première journée de campement commence par l’ « appel des rôles » ou le Bref. Tous les membres présents se réunissent. Le capitaine demande aux personnes présentes de se placer en groupes suivant leurs armes (hastier, archer, couleuvriniers, artilleurs, etc.). Des connétables – si possible volontaires – seront désignés et reconnus de tous pour prendre en charge maximum 10 hommes et femmes. Pour chaque escouade, un suppléant sera reconnu en cas de désistement du connétable.
Cette hiérarchie établie et reconnue de tous restera active tout le long de la représentation. Les jours suivants, lors du Bref, les connétables appelleront les personnes et leurs rôles et feront rapport au prévôt, qui fait rapport au capitaine. Les instructions pour les activités du jour seront données, les plaintes entendues, etc. C'est pour s'assurer que chacun est au mieux et prêt pour la journée, et surtout qu'ils entendent les instructions du jour.
Si nécessaire, des rassemblements sans cérémonie peuvent être produits à tout moment du jour pour informer la compagnie des changements au programme, etc.

11. La montre et la solde
Suivant le moment de la journée, le capitaine annoncera la Montre. Les connétables rassemblent leurs hommes armés et casqués. Chacun prendra soin d'être bien habillé et très présentable. Le prévôt présidera à la Montre et organisera les escouades. Il fera passer chaque homme et femme devant la table du capitaine qui remettra une solde au prorata de l'équipement et surtout envers l'attitude de la personne pendant le séjour. A savoir si celle-ci aura bien exécuté les ordres, rempli sa corvée et participé activement aux entraînements. Cette solde est représentée par la reconstitution en billon d'un denier de Louis XI et n'a aucune réelle valeur. Il est demandé à chacun de restituer cette monnaie à la fin de l'évènement.

12. Ordre et discipline
En représentation, la compagnie ne fonctionne pas comme une démocratie. Ainsi, le mot du capitaine est loi et les officiers doivent être obéis sans discuter. Mais entre les évènements, la compagnie fonctionne comme une asbl belge avec le président, le secrétaire, le trésorier et les administrateurs. Il y a un dialogue constant entre les administrateurs et les membres, et n'importe quel membre ou invité peut contacter un administrateur pour soulever un point ou pour déposer une plainte.

Ces règles en représentation sont conçues pour rendre à chacun la vie plus facile et plus confortable et pour éviter une trop grande oisiveté. Les règles sont acceptées par tous les membres parce qu'elles fonctionnent (elles ne peuvent pas être imposées puisque chaque membre est libre de rester ou de prendre congé). Elles aident à nous rendre crédibles en tant qu'une vraie milice et à maintenir le moral quand les choses deviennent dures ou lorsque le temps est mauvais. Elles garantissent également que nous sommes une équipe organisée, sûre et digne de confiance.
La discipline est exercée par les officiers et la « punition » est rendue par le prévôt. Dans des cas sérieux, un conseil des officiers peut traiter le cas en privé, et leur décision est définitive. Normalement une discussion calme mais autoritaire est suffisante, mais si il y a récidive, les officiers expulseront le scélérat de la compagnie et du camp.

13. Fonctions de camp
Afin d'assurer un fonctionnement fluide et continu du camp et des cuisines, le prévôt aura à sa disposition une ou deux escouades pour chaque période de 24 heures. Ils fourniront des gardes et des marmitons et effectuent tous les travaux et approvisionnements du camp. Ils ne peuvent pas quitter le camp sans la permission de leur connétable. Tous les membres partageront le travail dans le camp. L'escouade dont le travail est de préparer le déjeuner doit se lever 15 minutes avant le réveille commun, allumer les feux, chercher le bois et l'eau etc.

14. Adhésion
L'adhésion aux Compagnons de la Verte Tente est par invitation et est sujette à l'approbation du conseil d'administration, à l'acceptation de cette ordonnance, et au paiement de la cotisation avant le 8 avril de l'année en cours. La personne désireuse d’adhérer à la compagnie sera invitée à 4 événements minimum puis sera acceptée ou non comme recrue. La recrue servira pendant deux années de probation avant qu'elle soit acceptée en tant que compagnon. D'ici là, elle doit apprendre les exercices et acquérir un costume et un équipement appropriés.
Jef
 
Message(s) : 101
Inscrit le : 21 Sep 2011, 11:07

Retour vers Index du forum

Retour vers La Verte Tente, comment ça marche ?

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité